Ouvrir une session ou (S'inscrire) pour faire une soumission.

Liste de vérification de la soumission

En tant que partie intégrante du processus de soumission, les auteurs doivent s'assurer de la conformité de leur soumission avec tous les éléments suivants, et les soumissions peuvent être retournées aux auteurs qui ne sont pas conformes à ces directives.
  • La soumission n'a pas déjà été publiée et n'est pas considérée actuellement par une autre revue. Si ce n'est pas le cas, fournir une explication dans le champ "Commentaires au rédacteur".
  • Le fichier de la soumission est dans un des formats de fichier suivants : Libre Office ou Microsoft Word.
  • Cet article ne dépasse pas 50 000 signes, notes et espaces comprises. (Si ce n'est pas le cas, merci de nous en préciser la raison en commentaire.)
  • Le texte se conforme aux exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans les Directives aux auteurs.
  • Un résumé en français et sa traduction en anglais d'une dizaine de lignes ont été préparés, et seront joints dans le cadre prévu à cet effet à la page suivante
  • La soumission sera accompagnée de la mention de votre affiliation institutionnelle et de vos fonctions, tels que vous souhaitez les voir figurer dans la revue, et de la mention d'une adresse postale qui servira à l'envoi de votre exemplaire auteur en cas de publication.

Directives aux auteurs

Présentation des manuscrits

Les articles ne doivent pas dépasser 50 000 signes, notes et espaces comprises. Le texte est à simple interligne, utilise une police de 12 points, emploie l'italique plutôt que le souligné (sauf pour les adresses URL) et place toutes les illustrations, figures et tableaux aux endroits appropriés.

Après évaluation de l’article proposé par deux lecteurs spécialistes, l’auteur est avisé de la décision du secrétariat de rédaction et des éventuelles modifications demandées. L’auteur indiquera ses fonctions et son affiliation précises qui seront mentionnées dans l’article.

Normes typographiques
Les titres d’ouvrages, de revues, de journaux cités dans l’article seront composés en italique. Ils doivent commencer par une majuscule. Exemple : Le petit parisien, Revue historique.

  • Les citations très courtes seront indiquées entre guillemets et composées dans le texte. Les citations d’une longueur supérieure à une phrase seront composées en retrait, en caractères plus petits et sans guillemets. Les coupures dans une citation doivent être figurées part trois points encadrés de crochets : […].
  • Les interventions de l’auteur de l’article dans une citation doivent être en italique. Exemple : « […] la vie, poursuit-il, est dure ».
  • Les abréviations doivent être évitées.
  • Les majuscules doivent être accentuées.
  • Le nom d’un auteur cité dans l’article doit être composé en minuscules. Le prénom doit apparaître entièrement.
  • Les majuscules seront réservées pour les noms d’institution, et non pour les adjectifs. Exemple : le Parti communiste français. Exception : la Première (ou Seconde) Guerre mondiale.

Sigles, chiffres, dates

  • Les sigles ne contiendront pas de points. Exemple : USA, URSS, SFIO, RPF. Les chiffres isolés seront écrits en toutes lettres jusqu’à cent. Dans les dates écrire le mois sans majuscule.

Notes

Les notes de bas de page doivent uniquement servir aux références de sources et de bibliographie. Il convient d’éviter au maximum d’utiliser les notes pour y faire des développements annexes. Toutes les informations nécessaires à la compréhension de l’article doivent donc se trouver dans le corps du texte.

Références bibliographiques

  • Pour un livre, elles doivent comprendre le titre complet de l’ouvrage, avec indication du lieu, puis de la maison d’édition et de la date de parution. Les prénoms des auteurs seront représentés par l’initiale seulement et les noms des auteurs seront composés en petites capitales. Exemple : M. PERROT, Jeunesse de la grève : France, 1871-1890, Paris, Le Seuil, 1984.
  • Pour un article : le titre de l’article sera composé en caractères romains et mis entre guillemets : le titre de la revue sera composé en italique. Exemples :
    • revue : B. GORDON, « Ouvrières et maladies professionnelles sous la Troisième République : la victoire des allumettiers français sur la nécrose phosphorée de la mâchoire », Le Mouvement social, no 164, 1993, p. 77-93.
    • ouvrage collectif : P. BOUTRY , « Assurances et errances de la raison historienne », in J. BOUTIER et D. JULIA (dir.), Passés recomposés. Champs et chantiers de l’histoire, Paris, Autrement, 1995, p. 56-68.

Les abréviations à employer sont :

  • « vol. » (volume), « t. » (tome), « p. » (page et pages), « et suiv. » (et suivantes).
  • Exemple : P. VIGIER, La Seconde République dans la région alpine. Étude politique et sociale, t. II, Paris, PUF, 1963, p. 151 et suiv.

Répétitions de références

  • L’abréviation usuelle doit suivre la première référence complète. Exemple : « Archives nationales, F7 3487 », puis « AN, F7 3487 ».
  • Pour les ouvrages et articles, la seule indication valable est :
    • M. PERROT, Jeunesse de la grève : France, 1871-1890, op. cit., p. 100.
    • B. GORDON, « Ouvrières et maladies professionnelles sous la Troisième République : la victoire des allumettiers français sur la nécrose phosphorée de la mâchoire », art. cité.
  • Néanmoins on admettra :
    • M. PERROT, Jeunesse de la grève…, op. cit., p. 100.
  • B. GORDON, « Ouvrières et maladies… », art. cité.N
  • Ne pas répéter le titre de la revue. Dans les notes qui suivent, il faut employer : Ibid., p. 293.

Gestion automatisée des styles bibliographiques

Pour faciliter la gestion de vos références bibliographiques, nous vous recommandons l’utilisation du logiciel libre Zotero. Les utilisateurs disposent d’un style de citation bibliographique adapté aux normes du Mouvement social, disponible dans le répertoire de styles Zotero (faire une recherche avec les mots clefs Mouvement social).
Ce logiciel vous permet à la fois de collecter vos références bibliographiques à partir de ressources en ligne, et de les exporter sous forme de références en notes de bas de page ou de bibliographie dans un traitement de texte.
Pour vos guider dans l’utilisation de cet outil, outre les pages de documentation en français, le logiciel Zotero est animé par une communauté active de chercheurs francophones en SHS. En outre, de nombreux établissements universitaires et de recherche organisent désormais des formations à l’utilisation de cet outil.

 

Déclaration de confidentialité

Les noms et courriels saisis dans le site de cette revue seront utilisés exclusivement aux fins indiquées par cette revue et ne serviront à aucune autre fin, ni à toute autre partie.